Quand fiscalité rime avec problème au poker

Depuis la nuit des temps et l’ouverture du marché du poker en ligne en France, nous entendons sans cesse des échos sur la fiscalité infligée aux operateurs de poker en ligne implantés sur le territoire Français. En comparaison avec d’autres pays Européens, les operateurs des jeux en ligne ont longtemps critiqué la taxation qui leur avait été imposé par le gouvernent Français. Dû à ce problème récurrent, une minorité de ces operateurs avaient avisé qu’il quitterait notre pays si aucun changement sur la fiscalité ne serait apporté par le gouvernement, parmi ces operateurs on note également la déclaration récente des dirigeants de PokerStars. Ou encore, la fermeture récente des salles de poker en ligne 200% poker et Friendbet, qui se sont vus un à un se faire destituer de leur licence opérationnelle par la commission de l’Autorité de Régulation des Jeux en Ligne.

Les raisons de ces fermetures brusques sont momentanément dues à l’insuffisance de ces deux salles de poker enligne d’amortir leur frais et de générer un revenu important leur permettant de couvrir tous les frais liés à leurs activités.

Comments are closed.